Le président Emmanuel Macron estime que les violences du 1er mai sont dues à certains élus qui “tiennent constamment un discours d’agitation”.
Emmanuel Macron dénonce les "pyromanes indignés"

m6info

Emmanuel Macron a accusé l’extrême-gauche d’être derrière les échauffourées du défilé : “Mélenchon dit que ce sont des casseurs d’extrême droite: faux. Il ne faut pas travestir la réalité. C’est l’extrême gauche”. (…) “Je n’ai aucune indulgence pour la grande violence ou les tenants du désordre”, a également déclaré le chef de l’Etat.

Aux journalistes qui lui ont demandé de clarifier son propos et de dire s’il pensait à la France Insoumise, Emmanuel Macron a éludé, désignant “ceux qui proposent des manifestations, ou des fêtes”. Or, le député de La France insoumise François Ruffin appelle justement à une manifestation ce samedi, intitulée “la fête à Macron”.

Lire la suite sur m6info




Quenel +





VOTRE REACTION?

Conversations Facebook