C'était pour la « Fête à Macron », Marlène Schiappa la secrétaire d'État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes voulait donner une leçon de grammaire sur Twitter.... Mauvaise idée.
La PLS linguistique à Marlène Schiappa sur la « Fête à Macron »

Mais à ce jeu-là MarleneSchiappa on se fait toujours doubler...

Donc pour cette « Fête à Macron », de François Ruffin, Marlène Schiappa voulait se payer la grammaire des élus de Mélenchoniste. Et c'est sur Twitter, qu'elle a tenté d'expliquer comment employer les prépositions « à » et « de ».

« #LaFeteAMacron Au-delà du sujet, il est insupportable de voir cette tournure grammaticale promue par des élus ! « La fête DE Macron » eut été plus correct. Penser que les classes populaires ont besoin d’une langue française dégradée pour s’y reconnaître, c’est les mépriser. »

Ce tweet de la secrétaire d’État a été dénoncé par @laelia_ve, aka Laélia Véron qui au passage a corrigé Marlène Schiappa.

La PLS linguistique

« Deux contresens 1) Il y a une différence de sens importante entre « la fête de Macron » et « faire la fête à Macron », le 2e est l’antiphrase ironique du 1er. 2) Une tournure populaire n’est pas une « langue française dégradée ». On appelle ça l’usage. Cette tournure populaire est parfaitement attestée est recensée par les dictionnaires comme par exemple le TLF (Trésor de la Langue française, « Trésor » et pas « Dégradation ») »

Et si Marlène Schiappa voulait se remettre debout, la linguiste Laélia Véron a envoyé un autre crochet du droit - en épinglant une erreur dans le tweet de la secrétaire d’État .

« Par ailleurs, quitte à se prendre pour une pimbêche de la langue française, il manque un accent circonflexe à« eût été »

(pour différencier le passé antérieur et le conditionnel passé). À ce jeu-là @MarleneSchiappa on se fait toujours doubler… »





Quenel +





VOTRE REACTION?

Conversations Facebook