Le Témoignage de Jean-Baptiste Rivoire, rédacteur en chef salarié chez Canal+, à propos des méthodes de Vincent Bolloré (son patron) à l’égard des journalistes d’investigation.
Rédacteur en chef chez Canal+, il dénonce Vincent Bolloré

Vincent Bolloré Harcele les journalistes

Rédacteur en chef à canal + il revient sur les harcèlements fait par Bolloré à l'encontre des journalistes

« Je considère, qu'il a pris le contrôle d'une télévision nationale, dans laquelle, il viole en permanence la loi de 86, qui prévoit, que les intérêts d'un actionnaire, ne doivent pas venir entraver la liberté éditoriale »

« À canal en permanence la liberté éditoriale est entravé, censuré par un actionnaire, qui mélange ses intérêts de businessman, en Afrique ou ailleurs, avec la liberté des journalistes »

« Le dernier épisode en date fin 2017, c'est la censure d'un sujet, qui racontait juste, qu'il y avait des manifestants au Togo, dans la rue depuis des mois, qui sont furieux contre le dictateur  »

(l'effet papillon )

« Ce sujet a disparu des plateformes de la chaine, et comme ça ne suffisait pas, en plus, la direction de canal nommée par Vincent Bolloré, a fait diffuser à l'antenne un publie-reportage, pour nous expliquer que le Togo est un modèle de stabilité politique. »

« Vincent Bolloré fait de canal par moments, un instrument de propagande, et ce dans une totale impunité, qu'a fait le CSA ? rien ! que font les autorités en France ? rien ! »

« Il y a un garçon qui a été trainé devant les tribunaux (par Vincent Bolloré), parce-qu'il avait fait un portrait de Vincent Bolloré, sur France télévision »

Jean-Baptiste Rivoire salarié de Canal+ sur Vincent Bolloré

France 5: La tête de Patrick Cohen aprés les acusations de Jean-Baptiste Rivoire envers Vincent Bolloré





Quenel +







VOTRE REACTION?

Conversations Facebook