Le chef de l’Etat Emmanuel Macron donne une interview d’une heure dans le 13h de Jean-Pierre Pernaut sur TF1

Source: M6info

13h - La première question posée au chef de l'Etat porte sur la Syrie.

13h02 - Le cadre de l'interview est très atypique : Emmanuel Macron est dans une salle de classe d'élèves de CM2.


13h03 - La France ne permettra jamais une "escalade" dans la région moyenne-orientale mais Emmanuel Macron affirme que la France a la preuve que des armes chimiques ont été utilisées à Douma samedi dernier et affirme que paris agira en Syrie quand elle aura vérifié toutes les informations.

13h05 - Interrogé sur son image de "président des riches", Emmanuel Macron répond : "j'entends, j'écoute"

13h07 - "Je fais ce que j'ai dit", déclare Emmanuel Macron.

13h11 -"Il n'y a pas de politique de justice possible si on ne produit pas d'abord", affirme Emmanuel Macron qui justifie sa politique.

13h15 - "Je vous demande de me faire confiance", déclare Emmanuel Macron qui affirme avoir montré depuis un an qu'il faisait ce qu'il disait.

13h17 - Sur la grève de la SNCF, "nous devons faire cette réforme", déclare Emmanuel Macron qui réaffirme sa volonté "d'aller jusqu'au bout", même s'il comprend "la galère" des usagers et de certaines entreprises "qui risquent de déposer le bilan".

13h20 - La SNCF restera "un grand service public ferroviaire", "la dette de la SNCF sera pour partie reprise" et l'Etat investira "10 millions d'euros par jour pendant 10 ans" pour "un meilleur service", "une meilleure sécurité" et pour le "développement des petits lignes", promet le chef de l'Etat qui prend le modèle allemand en exemple.

13h25 - "On va plus investir dans l'hôpital" et donc réorganiser pour que cet argent injecté porte ses fruits, explique le chef de l'Etat.

13h30 - "J'ai demandé un effort aux retraités" et "je leur dis merci", déclare Emmanuel Macron à propos de l'augmentation de la CSG.

13h32 - Emmanuel Macron répète que la taxe d'habitation, "l'impôt le plus injuste qui soit", sera supprimée dans 3 ans.

13h40 - "C'est faux de dire que les communes perdront de l'argent" après la suppression de la taxe d'habitation, c'est "l'Etat qui prendra en charge" et qui compensera le manque à gagner grâce à "des économies", précise Emmanuel Macron.

13h43 - Emmanuel Macron place la valeur travail au cœur de sa stratégie et déclare vouloir que le "travail paie plus en France".

13h45 - Le député de la France insoumise, Alexis Corbière, suit l'interview du président et revendique le mot "carabistouille" utilisé par le chef de l'Etat un peu plus tôt.

13h50 - Emmanuel Macron veut un contrôle strict du financement des mosquées en France. Les écoles hors contrat seront aussi davantage contrôlées, annonce le chef de l'Etat. "On prendra toutes les mesures utilises pour lutter contre cet islamisme radical".

14h - Emmanuel Macron défend la limitation de la la vitesse à 80 km/h. Pendant l'expérimentation qui durera deux ans, tout l'argent qui sera prélevé avec les contraventions (pour non respect de cette limitation) sera pour les hôpitaux qui s'occupent des victimes de la route", annonce Emmanuel macron qui promet aussi de revenir sur la mesure si elle s'avère inefficace dans deux ans.

14h07 - "Toutes les entreprises jusqu'à 250 salariés pourront distribuer de l'intéressement sans qu'il y ait aucune charge sociale", dès le 1er janvier 2019, annonce Emmanuel Macron.

14h08 - Sur Notre-Dame-des-Landes, "on rétablit l'ordre républicain", déclare Emmanuel Macron qui se dit favorable aux projets agricoles sur la ZAD, mais légaux.

14h10 : "Il n'y aura pas d'examen en chocolat" dans les universités, déclare Emmanuel Macron au sujet du mouvement dans les facs et sur la demande de certains étudiants de donner la moyenne à tous en raison des troubles.

M6info





Quenel +





VOTRE REACTION?

Conversations Facebook